Arts plastiques

Africajarc c’est aussi un festival qui attache beaucoup d’importance aux arts plastiques et à l’art contemporain. Aussi, cette année encore, une large programmation d’artistes plasticiens vous est proposée.

(Pour visualiser les images en grand, veuillez cliquer dessus)

 

ABISHAG VOUNDI
 ABISHAG VOUNDI vient de Martinique où elle vit pour la vingtième édition du festival Africajarc. Son oeuvre entraîne une première réaction de curiosité car Abishag travaille sur des écorces tannées, une technique ancestrale dont elle dit qu’elle est l’ancêtre du vêtement d’aujourd’hui des populations d’Afrique et d’Océanie. Puis vient l’admiration devant l’avènement de créations plastiques inédites d’écorces d’arbres,de cretonne, de papiers et de tissus divers incrustés en une technique mixte. Abishag puise son inspiration dans les graphies précolombiennes, africaines et religieuses. C’est une peinture riche en émotion et en symboles. En savoir plus…

 

ANNE DE CHABANEIX
 

ANNE DE CHABANEIX.  Le regardeur entre dans des endroits inhospitaliers ou des forêts où les troncs d’arbres et les corps de personnes se fondent. Puis il voit des visages, des regards en souffrance , interrogateurs : en effet, ces migrants ne savent pas où ils sont, ni si les regardeurs qu’ils aperçoivent vont les aider ou les violenter. Le goudron que Anne de Chabaneix a choisi pour peindre ses toiles met en exergue la tragédie de l’exil. Et la barque bondée ? Ne penche-t-elle pas ? Quelqu’un croit-il encore que devoir quitter son pays est indolore ? En savoir plus…

 

ANOUCK DIEDHIOU
ANOUCK DIEDHIOU montre ses photographies de portraits des populations de le communauté Diola des îles de Casamance (Le grenier du Sénégal), plus particulièrement Niomoune où elle vit depuis 10 ans. Les femmes travaillent souvent à la culture du riz qu’elle coupent à la serpe ou au couteau. Le regardeur ressent leur beauté transcendée par l’amitié de l’artiste et des gens de Niomoune. Les ventes des photographies et des meubles de Justin Diedhiou permettent à l’atelier Jad de parrainer des enfants de Niomoune de la 6ème à la terminale avec un contrat d’engagement sur toute leur scolarité que Justin contrôle par une visite annuelle là-bas ! Ils font aussi de la prévention VIH en milieu scolaire dans toutes les îles enclavées de Casamance. En savoir plus… 

 

DIAGNE CHANEL
DIAGNE CHANEL . L’acuité visionnaire et artistique de son  regard sur les événements et les gens la mène à sculpter, peindre, modeler, photographier ou inventer des installations. Ce sont des photographies que Diagne nous donne à contempler cet été. En France, au Japon, et en Afrique, Diagne Chanel expose, certes, mais aussi afin de les dénoncer cette artiste s’implique souvent dans les luttes contre  les  esclavages modernes dans le monde, en Mauritanie ,au Soudan, en Libye  ainsi que  la traite transsaharienne.  En savoir plus… 

 

GOODSON MLERA
GOODSON MLERA a entendu ses parents au Zimbabwe lui dire de “passer son bac d’abord”.  Très tôt sensible au travail de la pierre de Luxon Gusta, puis encouragé dès la 6ème par Jim Sephati, il sculpte quand il est libre.  Depuis le baccalauréat qu’il réussit, Goodson Mlera taille la pierre à plein temps, ému par les émotions universelles qui émanent de son activité: celle d’être parent, celle de l’innocence, celle de l’empathie et de l’amour. En choisissant la pierre la plus dure de son pays, la springstone, il se donne le défi que son message artistique perdure à jamais à travers les mutations culturelles du Zimbabwe.  En savoir plus… 

 

HAROUNA OUEDRAOGO
HAROUNA OUEDRAOGO nous égare en toute innocence créatrice. L’abstraction de sa peinture de couleurs sans restrictions et de techniques dissemblables assemblées cause un choc insouciant et ravi. Puis, à voir vrai, le regardeur devine parfois des personnages complètement libres de leurs gestes et mouvements, les fruits de l’expression spontanée de Ouédraogo qui joue avec les formes , ou les déforme, au moment d’une émotion qu’il vit dans le moment présent. Pas étonnant que Harouna se soit intéressé à la personnalité de Basquiat ! En France, au Burkina Faso et aux Etats Unis d’Amérique Harouna Ouédraogo expose et glâne des idées. En savoir plus…

 

JONATHAN HINDSON

Photo (c) Anja Vergnon (Excit’oeil)

JONATHAN HINDSON vit en Nouvelle Aquitaine où, avec d’autres, il anime AFSACSA l’Association Française pour l’Art Contemporain du Sud de l’Afrique. Il est né làs-bas. A l’école il a appris la photographie, le dessin, la peinture, le design, l’art, l’architecture et la communication visuelle… Entre photographie et peinture (brosse, pigments, superpositions, fragments) son art, dit-il, donne à voir ce qui pourrait être l’image que notre mémoire a de l’identité des gens et des choses. Ainsi nous regardons le portrait des gens avec intérêt, mais eux ne se laissent pas voir complètement. Alors, le regardeur les observe d’autant plus longtemps ! En savoir plus… 

 

LUC DE MUELENAERE

(c) La Gazette de Bordeaux

LUC DE MUELENAERE  a conjugué le flacon et l’ivresse près de Bordeaux plutôt que dans son pays natal, l’Afrique du Sud. Avec des bouteilles de vin fondues, puis sculptées et assemblées , les créations de verre sont parfois des chevaliers monumentaux  ou des sculptures de couleurs offrant leur transparence à la lumière. Cet art original est le fruit d’un cheminement technique fastidieux de la cuisson, du moulage et de la fusion du  verre . Colossales ou à hauteur d’homme, les oeuvres fantasmagoriques de Luc de Muelenaere émeuvent par l’équilibre improbable entre la force et la gracilité.

 

RICKSON ZAVARE
RICKSON ZAVARE sculpte la pierre dans son pays, le Zimbabwe natal mais aussi en Dordogne. Son art est complexe parfois, épuré et lisse souvent, dont les couleurs dépendent de la pierre que Rickson choisit, la serpentine verte, brune, bleue-vert, jaune, beige, noire, ou la springstone  dure et vert foncé. Ce sculpteur moderne, désormais célèbre, est l’héritier de la tradition et des valeurs du peuple Shona qui,  lorsqu’elles sont incarnées dans ses créations, sont un exemple pour les jeunes générations qui à leur tour les préserveront et perpétueront. En savoir plus… 

 

STANISLAS N’DOLI
STANISLAS N’DOLI crée ses premiers dessins en 2004, puis s’épanouit dans une oeuvre inimitable à l’encre noire ou de couleur, éclatante et hypnotique, dans laquelle le regardeur se laisse mener, entre et sort à son gré. Cet été son art est à la galerie l’Art en Pente Douce. Quelques très grandes toiles sont au gymnase pour Africajarc.  En savoir plus…