Grin Littéraire

RENCONTRES – DÉBATS – DÉDICACES – LIBRAIRIE

Vend. 19 – 15h
La place du conte et de l’oralité en Afrique.
Avec la conteuse Florence Afoué Kouadio alias Floppy Mendosa, Abdelaziz Errachidi, auteur, fondateur et directeur artistique du Festival international du conte et des arts populaires de Zagora (Maroc) et Roland Colin, spécialiste des contes africains et de l’oralité.
Table ronde animée par le conteur Michel Galaret

Vend. 19 – 20h30
Afrique, des tortues marines et des hommes. Conférence-débat avec Jacques Fretey
A partir d’un diaporama, il nous fera part de ses expériences de terrain en Mauritanie, en Guinée Conakry et au Cameroun où ses projets d’étude et de conservation des tortues marines développent un important volet d’aide communautaire.

Sam. 20 – 14h30
Rencontre littéraire avec Aminata Aïdara, Je suis quelqu’un et Eugène Ebodé, Le Balcon de Dieu.
modératrice Maëtte Chantrel

Sam. 20 – 16h30
Gouvernance et Culture africaine : les marques de l’Histoire et les enjeux du présent et de l’avenir.
Table ronde avec Nadjia Bouzeghrane, Roland Colin, Souleymane Bachir Diagne, Bernard Dumont, David Gakunzi et Georges Kaboré
modératrice Maëtte Chantrel

Dim. 21 – 11h
Droits de l’homme et luttes sociale en Afrique
Table ronde avec les bédéistes Adjim Danngar, Fati Kabuika, Annick Kamgang, Gaspard Njock et Christophe N’Galle Edimo.
modérateur Christophe Cassiau-Haurie

Dim. 21 – 15h
Un voyage sans retour : performance artistique
A partir de son roman graphique Un voyage sans retour Gaspard Njock nous invite à une rencontre/performance artistique mêlant la bande dessinée et la musique, basée autour de son travail d’auteur de BD et de recherche en musique et musicologie à l’université Sorbonne Paris IV. Il sera accompagné des bédéistes Adjim Danngar, Fati Kabuika et Christophe Edimo.

Dim. 21 – 17h
Poètes et poésie en Haïti
Rencontre avec Jean d’Amérique, Valérie Rinaldo et Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre.
Diffusion du documentaire sonore Jusqu’à ce qu’il fasse jour de Caroline Berliner
Poètes et penseurs s’apprêtent à investir les ruines de Port-au-Prince pour présenter au public leurs prochaines créations théâtrales. Trois d’entre eux nous ouvrent les portes de leur atelier intérieur.
modératrice Annabelle Giudice
En lien avec le cinéma, Focus Haïti (cf. programmation)

LIBRAIRIE avec LE LIVRE EN FETE (Figeac)
A partir du jeudi à 15h et tous les jours de 11h à 19h, une librairie unique et éphémère regroupe toute la diversité de la littérature francophone des Afriques.

LES INVITES
Aminata Aïdara
Journaliste italo-sénégalaise, elle a été primée pour son recueil de nouvelles La ragazza dal cuore di carta en 2014, elle publie des nouvelles en italien et en français depuis 2009. Je suis quelqu’un est son premier roman (Gallimard, 2018)
Nadjia Bouzeghrane
Journaliste, co-fondatrice d’El Watan, quotidien national algérien de langue française, elle est rédactrice en chef du journal en France.
Christophe Cassiau-Haurie
Scénariste de bande dessinée, auteur de livres pour enfants. Spécialiste de la bande dessinée d’Afrique, il a publié plusieurs ouvrages critiques et historiques sur le sujet. Il est également directeur de collection BD chez
L’Harmattan. Le singe jaune, avec Barly Baruti, Glénat, 2018
Maëtte Chantrel
Journaliste, elle a participé en 1990 à la création du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo dont elle anime les cafés littéraires. Elle est programmatrice et animatrice des conférences Les Mardis de l’Espace des Sciences de Rennes aux Champs Libres.
Roland Colin
Ancien élève de Léopold Sédar Senghor, il a vécu de l’intérieur l’aventure de la décolonisation africaine. Ecrivain, anthropologue, il témoigne à travers ses livres et ses conférences de ce tournant crucial de l’histoire
africaine. La toison d’or de la liberté : en quête de la démocratie en terres d’Afrique et d’ailleurs, Présence Africaine, 2018
Jean D’Amérique
Né en Haïti, il est écrivain, animateur d’atelier d’écriture et contributeur de plusieurs revues littéraires. Il propose des performances et interventions poétiques sous diverses formes pour donner voix à ses textes. Il a publié Petite fleur du ghetto, recueil qui lui vaut une mention spéciale du Prix René Philoctète 2015 et une sélection au Prix Révélation de Poésie 2016 de la Société des Gens de Lettres. Il a reçu le Prix de Poésie de la Vocation 2017 pour Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne)
Adjim Danngar dit Achou
Dessinateur de presse et de bande dessinée, il vit en France depuis 2004 après avoir quitté le Tchad. Autodidacte, c’est à force de temps et de travail qu’il a su trouver son propre langage graphique. Mamie Denis : évadée de la maison de retraite, L’Harmattan, 2017
Souleymane Bachir Diagne
Philosophe, professeur de français à l’université Columbia (New York), il est spécialiste de l’histoire des sciences et de la philosophie islamique. Il vient d’être élu membre de l’Académie américaine des Arts et des Sciences en reconnaissance de ses travaux universitaires. Léopold Sédar Senghor, l’art africain comme philosophie, Riveneuve, 2019
Bernard Dumont
Il s’est consacré au continent africain, en particulier au Mali au moment de son indépendance ; ensuite, de 1965-1972, avec l’UNESCO, comme responsable du grand projet d’alphabétisation qui a permis d’officialiser
la transcription des langues du Mali et de lancer leur utilisation dans l’éducation.
Eugène Ebodé
Docteur en littératures françaises et comparées, il a reçu plusieurs distinctions et récompenses littéraires dont le prix Ève Delacroix de l’Académie française, et le prix Jean d’Heurs du roman historique. Son dernier roman Le Balcon de Dieu (Gallimard, 2019) est une histoire alerte, inspirée et rebelle qui se déroule à Mayotte.
Jacques Fretey
Herpétologue-ethnozoologiste africaniste, il est expert des tortues marines de l’Union mondiale pour la Nature (UICN) et du ministère français de l’Écologie, président de l’association internationale Chélonée œuvrant pour
la conservation des tortues marines dans l’Outremer français et en Afrique, coordonnateur scientifique du programme régional de conservation des tortues marines PNUE/CMS et UICN sur la façade atlantique de l’Afrique (Mémorandum d’Abidjan).
David Gakunzi
Personnalité de la société civile internationale, ancien fonctionnaire international, journaliste et écrivain, il est connu pour son parcours d’intellectuel engagé en faveur de la promotion de la paix et de la cohésion sociale. Président du Paris Global Forum, plateforme d’échange d’idées et de partage des connaissances sur les questions liées à la citoyenneté, à l’interculturalité et au développement de la cohésion sociale. Mandela, L’Harmattan, 2013
Annabelle Giudice
Ancienne volontaire à l’Institut français du Burundi, elle n’a de cesse de tisser des liens entre les multiples mondes qui la composent, avec une connaissance et une attention particulière pour le Burundi et la Région
des Grands Lacs. Elle a collaboré à la promotion d’artistes et de projets du continent africain, notamment avec Africultures et Afrique in Visu.
Georges Kaboré
Musicien, homme de théâtre, il est le fondateur et directeur de l’Institut burkinabé à Ouagadougou (Burkina Faso).
Fati Kabuika
Artiste peintre, diplômé de l’Académie des Beaux Arts de Kinshasa, spécialisé dans la bande dessinée. Président et chef d’atelier formation dans l’association BD Kin Label à Kinshasa (regroupement d’artistes dessinateurs produisant des magazines BD trimestriels avec des thèmes éducatifs et parfois politiques) La vie d’Andolo, Toom Comics, 2016
Annick Kamgang alias Kam
Son travail de dessinatrice de presse est influencé par les idées de démocratie, de liberté d’expression, d’émancipation des peuples et par l’esprit panafricain et altermondialiste. Elle aborde les sujets graves avec légèreté et les sujets légers avec une pointe de militantisme. Lucha : chronique d’une révolution sans armes au Congo, avec Justine Brabant, La Boîte à bulles, 2018
Christophe N’Galle Edimo
Scénariste, il est le fondateur de l’association L’Afrique dessinée dont l’objectif est de parler de l’Afrique par le 9ème Art et d’engager par là même une réflexion sur la citoyenneté. Pour une couleur de peau, L’Harmattan, 2019
Gaspard Njock
Artiste multidisciplinaire, il crée, produit et divulgue des spectacles qui mêlent musique et arts plastiques, en particulier l’opéra et la bande dessinée. Il s’est formé en Italie à l’école romaine de la bande dessinée (Scuola Romana dei Fumetti). Sa démarche artistique consiste à démontrer qu’on peut traduire graphiquement des perceptions sonores. Un voyage sans retour, Nouveau Monde éditions, 2018
Marc Alexandre Oho Bambe, dit Capitaine Alexandre
Poète slameur, il sème des notes et des mots, de résistance et de paix, de mémoire et d’espoir. Membre fondateur du Collectif On A Slamé Sur La Lune, il est également chroniqueur (Africultures, Mediapart, Le Nouveau Magazine Littéraire) et intervenant en milieu scolaire et universitaire où il propage auprès des jeunes le respect et le sens, l’essence de la vie curieuse de l’Autre et de l’existence libre, affranchie des dogmes et des extrêmes. Il a été fait Chevalier de l’Ordre National du Mérite par décret présidentiel du 2 mai 2017. Fragment(s), B. Chauveau, 2019
Valérie Rinaldo
Passionnée de poésie, elle a grandi dans le Gers sans jamais oublier ses racines haïtiennes. Agrégée de Lettres modernes, elle enseigne et vit actuellement dans le Tarn-et-Garonne. La Société des Poètes Français
a décerné le Prix Jean Cocteau 2016 à son premier recueil de poésie Palimpseste. En 2019, elle publie Un bout de ciel avec le calligraphe Moulid Nid Ouissadan (Terre de Ciel).
Les éditeurs
Editions APIC
(Alger) – Samia Zennadi & Karim Chikh
Plusieurs fois récompensées par des prix littéraires, les éditions algéroises APIC accordent une véritable place aux littératures africaines actuelles.
Wa’wa Editions (Paris) – Virginie Mouanda Kibindé
Dirigées par la conteuse et romancière Virginie Mouanda Kibindé, les éditions Wa’wa publient principalement des ouvrages pour la jeunesse.