Grande Scène

Le teaser !

OUVERTURE

Jeudi 19 juillet 2018
Concert d’ouverture :  Eglise de Cajarc – 20h30

 Ablaye Cissoko & Volker Goetze
L’envoûtant duo Ablaye Cissoko (Kora, chant) & Volker Goetze (Trompette, Bugle) se produira dans le cadre intimiste de l’Eglise de Cajarc : Formidable dialogue, à la fois intime et harmonieux, entre le jazz et la musique mandingue, ce duo saura vous faire voyager !

 GRANDE SCÈNE

Vendredi 20 juillet 2018
Soirée « Liberty Night » : à 20h

 Imarhan
C’est la figure de la nouvelle vague de la musique Touareg et du desert blues, réputé pour leurs performances live, extatiques et tapageuses. Avec son nouvel album « Temet », Imarhan voit plus loin et puise dans le funk, le disco et le rock. « Temet » qui signifie « liens » en Tamasheq est un appel au rassemblement, une ode à l’amitié entre les peuples et à la liberté.

Alsarah & The Nubatones
Baptisée « la nouvelle étoile de la pop nubienne » par le prestigieux Guardian Magazine, la chanteuse soudanaise Alsarah avec ses musiciens, « The Nubatones » distillera avec grâce les mélodies atemporelles de leur dernier album « Manara », sur des rythmiques entêtantes, à la croisée d’influences Est-Africaines et Arabes.

Mike Love
Avec ses pédales d’effet, ses boucles réalisées en direct, ses beatbox, ses skank acoustiques et son goût prononcé pour les chants suaves et harmonisés, Mike Love apporte une véritable bouffée d’air frais dans le reggae international. Ce guitariste songwriter qui a partagé la scène avec les plus grands groupes reggae est un artisan. Car dans ses live aucun sample ni éléments préenregistrées, juste un reggae authentique qui s’élabore sous les yeux et les oreilles du public, de loop en loop, ciselé avec une patience d’orfèvre et baigné de peace & love.

Pachibaba
C’est le groupe explosif qui mêle maloya, afrobeat, musette, cumbia et sega ! Composé entre autres de Fixi, l’accordéoniste swingueur nomade (Java, Winston McAnuff, Tony Allen), d’Olivier Araste, leader charismatique du groupe réunionnais LiNDiGo, qui pousse le maloya toujours plus loin dans la rencontre et de Cyril Atef armé de ses baguettes magiques, maître du groove afro (Bumcello, CongopunQ).

 Samedi 21 juillet 2018
Soirée « Légendes » : à 20h30

Sona Jobarteh

Elle est celle qui a voulu changer la règle du jeu ! La Kora est un instrument traditionnellement utilisé uniquement par des griots, hommes, jamais par des femmes. Première korafola à atteindre cette notoriété à l’international, issue d’une famille de griot, multi-instrumentiste, elle propose une musique subtile et élégante et parvient à nous transporter dans le Mandingue. Elle a conquis le public tout autour du monde avec sa voix captivante et ses mélodies harmonieuses.

Touré Kunda

Ils reviennent ! Ils étaient là pour la première édition ! 20 ans après, les Toure Kunda seront à Cajarc le samedi 21 juillet 2018 où ils célébreront avec vous et nous leurs 40 ans de carrière et présenteront leur nouvel album.  2 anniversaires en 1 pour cette 20ème édition ! Nous sommes très heureux de vous proposer ce concert fort symbolique et très attendu !

 Girma Bèyènè & Akalé Wubé

Légende de la musique éthiopienne Grima Bèyènè signe son grand retour par une rencontre avec le groupe Akalé Wubé, véritable chantre du groove, cela donne une alchimie électrisante pour un concert incroyable !

Dimanche 22 juillet 2018
Soirée « Afrobeat Party » : à 20h30

 Les Frères Smith
Pionniers de la scène Afro Groove Parisienne LES FRERES SMITH distillent leur groove de contrebande sur les foules depuis le siècle dernier. Ils viendront enflammer le dancefloor et vous faire user le parquet d’Africajarc. Cette grande famille exclame l’essence du groove de l’Afrobeat à l’Ethio-Jazz.

Seun Anikulapo Kuti & Egypt 80
Seun Anikulapo Kuti possède la grâce, l’énergie et la furie de son père Fela Kuti. Avec les musiciens d’Egypt 80, le légendaire groupe de Fela, il fait revivre la plus originelle incarnation de l’Afrobeat. Ils feront vibrer les murs de Cajarc pour une soirée afrobeat party de folie !

 John Bleck & Sorcier Apokalyps
Ils sont deux, l’un est MC il s’appelle John Bleck, l’autre est DJ c’est Sorcier Apokalyps. Ils ont gagné le tremplin l’an dernier et ils reviennent à Africajarc mais cette fois sur la grande scène le dimanche 22 juillet pour défendre leur projet à la croisée des arts hiphop afrobeat, tag et peinture !