Concert d’ouverture

Jeudi 18 juillet 2019

 

Kora Jazz Trio
Kora Jazz Trio Flamboyance et délicatesse pour ce nouvel album réalisé par Eric Legnini.
Malgré d’évidents liens historiques entre le jazz et la musique traditionnelle africaine peu de projets réussissent la fusion de ces musiques.
Abdoulaye Diabaté issu d’une famille de griots, après des études de piano au conservatoire de Dakar qui l’ont conduit à intégrer puis à diriger l’orchestre national du Sénégal, a réuni toutes les connaissances, compétences et du talent pour réussir le métissage du jazz et des musiques traditionnelles de l’ouest-africain.
Ainsi avec Abdoulaye Diabaté au piano, Moussa Sissokho aux percussions, Djeli Moussa Diawara puis le regretté Soriba Kouyaté remplacé ensuite à la kora par Yakhouba Sissokho auxquels s’associent régulièrement des invités, le Kora Jazz Trio et le Kora Jazz Band tracent leur sillon depuis 2003 avec 5 albums et des concerts dans le monde entier.
Pour ce Part IV du Kora Jazz Trio, la Kora a été confié à un habitué de toutes les rencontres musicales : Chérif Soumano (Dee Dee Bridgewater, Sébastien Giniaux, Eric Longsworth, Tiken Jah Fakoly, World Koratrio…) ; au trio s’ajoutent selon les titres le chant de Woz Kali (Fayda) la contrebasse de Manu Marches, les percussions de Boris Caicedo, le balafon d’Adama Condé et la guitare d’Hervé Morisot (Sodade).
Le répertoire composé en grande partie par Abdoulaye Diabaté métisse toujours avec intelligence le jazz et la musique traditionnelle malinké (Siragnan-Fain, Bourama,…), mais aussi la musique afro-latine(Kora ya me voy) et la morna cap-verdienne avec une délicate interprétation de Sodade…Autre hommage aussi avec le morceau phare des jazz Messengers d’Art Blakey (Moanin’) et la reprise roborative du Via Con Me de Paolo Conte.
Et pour la mise en beauté de cet album, le trio s’est adjoint les services d’Eric Legnini qui s’est illustré comme pianiste (Stephano Di Battista, Belmondo, Ibrahim Maalouf,…), directeur artistique, producteur (The Vox, Sing Twice,….) qui sait allier tradition et modernité et a abordé au cours de sa carrière aussi bien le hard bop, l’afrofunk, l’afrobeat,la soul, la pop, la world… en réalisant cet album et a su mettre en exergue et sublimer toutes les nuances de cette large palette musicale explorée par le Kora Jazz Trio